Le partenariat entre SSAB et Mercedes-Benz vise à exploiter des aciers décarbonés dans la production de véhicules au plus tôt : Les premières pièces prototypes pour les carrosseries en acier SSAB, sans énergie fossile, sont déjà prévues pour l’année prochaine. D’ici 2039 au plus tard, la nouvelle flotte de voitures de tourisme de Mercedes-Benz sera neutre en dioxyde de carbone sur l'ensemble de la chaîne de valeur.

En 2026, SSAB prévoit d’approvisionner à grande échelle le marché en aciers décarbonés. À cette date ses hauts fourneaux d’Oxelösund auront été transformés en fourneaux à arc électrique grâce à technologie HYBRIT. Le charbon à coke, traditionnellement utilisé pour la fabrication de l’acier à partir de minerai de fer, aura donc été remplacé par de l’électricité et de l'hydrogène. Ce procédé élimine quasiment toutes les émissions de dioxyde de carbone de la sidérurgie.

« Nous sommes extrêmement heureux d'avoir Mercedes-Benz comme partenaire pour des produits en acier sans énergie fossile. Ensemble, nous mettons en place une chaîne de valeur sans aucune énergie fossile jusqu’au client final », déclare Martin Lindqvist, PDG de SSAB. « Nous sommes fiers de pouvoir réduire les émissions mondiales de dioxyde de carbone en collaboration avec notre nouveau partenaire. »

En 2016, SSAB, LKAB et Vattenfall ont créé HYBRIT, Hydrogen Breakthrough Ironmaking Technology, un procédé de fabrication de fer et d’acier sans énergie fossile. En août 2021, SSAB a pu présenter le premier acier sans énergie fossile au monde à base de fer à faible teneur en hydrogène, fabriqué dans l’usine pilote d’HYBRIT à Luleå, en Suède : une étape essentielle vers notre objectif de chaîne de valeur complète sans énergie fossile, pour la fabrication de l’acier.

Vous trouverez plus d’informations sur le partenariat avec Mercedes-Benz sur le site : Daimler Global Media Site.

Pour plus d’informations, merci de contacter :
Mia Widell, Responsable des relations presse, SSAB, +46 76 527 25 01, mia.widell@ssab.com