180
Automotive insights L'avenir du profilage passe par la 3D - une technique d'avant-garde où la résistance n'est pas une limite



L'AVENIR DU PROFILAGE PASSE PAR LA 3D

Une technique d'avant-garde où la résistance n'est pas une limite

C'est en 2001, qu'une petite entreprise suédoise a innové en mettant à disposition la toute première technologie de profilage 3D à froid au monde, en repoussant les limites de l'innovation pour le secteur de l'automobile.

Ortic développe des machines et des méthodes de profilage de tôles d'acier depuis plus de trente ans. Il y a quinze ans, après avoir beaucoup travaillé sur la 2D, l'entreprise a compris que des nuances de plus en plus résistantes lui offraient de nouvelles opportunités. Elle a donc développé une nouvelle technologie : le profilage 3D, particulièrement adapté aux besoins de l'industrie automobile.

2D ou 3D ?

Avec un profilage classique (en 2D), la tôle passe par une série d'étapes qui la transforment pour lui donner la forme finale souhaitée. La forme du profilé est identique sur toute la longueur. Les dernières méthodes de formage dynamique (3D) font passer la tôle par plusieurs stations mobiles contrôlées par ordinateur, ce qui permet des variations de formes sur la longueur. Parce qu'il est désormais possible d'introduire des courbes sur la longueur de la tôle, certaines contraintes de conception sont levées pour la fabrication de pièces automobiles.

Une technologie essentielle pour l'industrie automobile

L'une des raisons pour lesquelles cette technologie tombe à pic pour les constructeurs automobiles est que les machines comme celle d'Ortic sont prévues pour former à froid des tôles présentant des niveaux de résistance très élevés. En fait, plus la résistance de l'acier est élevée, mieux il est adapté au profilage. Récemment, Ortic a réussi à profiler un acier SSAB Docol® 1500, en 3D, sur des épaisseurs d'1,5 mm.

Johan Eriksson, PDG d'Ortic, explique : « Nous ne considérons pas que la résistance puisse être une limite et nous cherchons des aciers encore plus résistants pour notre profileuse 3D ». L'un des avantages à utiliser des aciers à haute résistance pour le profilage 3D est que les propriétés de la matière sont plus égalisées, ce qui permet d'obtenir le même résultat à chaque fois, en une seule étape. Le profilage 3D est une alternative aux méthodes de formage à chaud et à froid les plus courantes. Il offre plus de souplesse et coûte moins cher.

D'autre part, la technique respecte mieux l'environnement, parce que la matière est formée à froid, sans qu'il soit nécessaire d'utiliser de nouveaux outils pour chaque profilé. Comme l'industrie automobile exige des matières de plus en plus résistantes pour réduire le poids des pièces, le profilage 3D est promis à un bel avenir.


VOIR DOCOL® DANS LES APPLICATIONS

Newsletter Automotive Insights

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter mensuelle Automotive Insights et recevez des articles de fond sur les problématiques concrètes de votre secteur d'activité.

 

S'ABONNER