Nouvelle étude : Avec l'acier SSAB Weathering, les coûts d'entretien des structures peintes sont considérablement réduits

Des échantillons peints d'acier SSAB Weathering ont été exposés pendant six ans à un air salin corrosif, dans des conditions climatiques extrêmes. Bien que le revêtement ait été rayé en profondeur, exposant la surface de la matière, l'acier a résisté à la corrosion. De plus, en gardant sa bonne adhésion à l'acier, la peinture a ralenti toute corrosion supplémentaire.

Téléchargez le rapport complet
Corrosion resistance test at Bohus Malmön
Pour Robert F. Wesdijk, Market & Sales Development chez SSAB : « Comme la résistance à la corrosion est meilleure, il y a moins souvent besoin de repeindre ou de prévoir un entretien, ce qui permet une meilleure utilisation des ressources ».

En 2012, SSAB a commencé des essais sur des échantillons peints d'acier SSAB Weathering en les exposant à un environnement extérieur difficile, pour évaluer la résistance à la corrosion de cet acier, par rapport à un acier peint classique. Établis en 2018, les résultats ont dépassé les attentes. Les échantillons d'acier SSAB Weathering sont restés quasiment intacts.

« Nous sommes très heureux de constater des résultats qui présentent des avantages importants pour nos clients. Pour Robert F. Wesdijk, de SSAB : « Comme la résistance à la corrosion est meilleure, il y a moins souvent besoin de repeindre ou de prévoir un entretien, ce qui permet une meilleure utilisation des ressources ».

Les tests ont montré que la patine protectrice des aciers Weathering se forme à la surface de l'acier lorsqu'une rayure est plus profonde que la couche de peinture. Cette patine protectrice ralentit la pénétration de la corrosion sous la peinture et améliore la résistance à la corrosion, ce qui augmente considérablement les intervalles entre les opérations de maintenance et de remise en peinture.

« Pour effectuer ce test, nous avons peint des pièces d'essai de 100 x 150 mm provenant de cinq aciers patinables différents, ainsi qu'un acier de référence sans alliage auto-patinable, avec une peinture à base d'époxy-polyuréthane », explique Esa Virolainen, Senior Specialist chez SSAB. « Nous avons fait une rayure sur chaque échantillon afin d'exposer l'acier à la corrosion, puis nous les avons laissés sur le site de test, en extérieur, pendant plus de six ans. »

Des analyses approfondies ont montré une corrosion importante et un décollement des couches de peinture le long de la rayure sur les échantillons d'acier au carbone classique. Par contre, l'acier SSAB ne présentait que des traces de corrosion mineures

Échantillons d'acier Weathering. Les échantillons ont été évalués selon la norme ISO 4628, après inspection visuelle.

« À voir la couche de peinture, il était clair qu'il y avait une délamination visible sur l'acier classique, tandis que l'acier SSAB Weathering avait conservé plus ou moins le même aspect et une couche de peinture intacte », indique Virolainen. « Il y avait une petite quantité de rouille sous la peinture des échantillons d'acier auto-patinable, mais la peinture avait conservé une bonne adhésion. En fait, il a fallu forcer pour éliminer la peinture de ces zones corrodées. »

Les essais ont été menés sur l'île de Bohus-Malmön, située à une centaine de kilomètres de Gothenburg, à l'ouest de la Suède. Le site d'essai est administré par RISE Kimab (Research Institutes of Sweden). Il est continuellement exposé à des conditions climatiques extrêmement variables, ainsi qu'à des embruns salins particulièrement corrodants. Pendant quasiment toute la durée du test, le site s'est trouvé dans des conditions de corrosivité de classe C5, soit le plus haut niveau internationalement reconnu.

SSAB Weathering 355, 550, 700 et 960 faisaient partie des aciers testés. Une nuance d'acier S420 a été choisie comme matière de référence des aciers au carbone classiques, sans alliage auto-patinable.

L'acier SSAB Weathering est un acier au carbone faiblement allié à haute limite d'élasticité, qui offre une résistance naturelle à la corrosion grâce à une patine de protection qui se forme à la surface de la matière. Il est souvent utilisé dans les structures, les ponts et le secteur ferroviaire, ainsi que les poteaux pour les réseaux électriques.

Pour plus d’informations, merci de contacter :

Lutz Felder
Marketing Manager
D +49 211 9125 116 M +49 151 16750234
lutz.felder@ssab.com

Téléchargez le rapport complet

180